Retour d'expérience personnel quant à la manière dont nous avons vécu le covid

Rétrospetive du confinement

Créé le

Modifié le

Rétrospective du confinement et leçons à en tirer

Comme pour beaucoup d’entreprises, le 13 Mars 2020 fut une date imprévisible et inéluctable, annonçant le début du confinement. Comme pour beaucoup d’entreprises, nous avons dû relocaliser nos bureaux vers nos propres domiciles respectifs, lorsque les contraintes le permettaient. Cet article retrace notre retour d’expérience personnel quant à la manière dont nous avons vécu les évènements, et ce que nous avons pu capitaliser grâce à ce confinement.

Le choc

Avant de pouvoir se relever, il faut déjà tomber ! Au début du confinement, ce fut une période teintée de choc, j’avais un apriori sur le télétravail, persuadé que le travail à la maison rendait celui-ci improductif, qu’il était difficile de construire ensemble, à distance … Et forcément, lorsque l’on se persuade d’une chose, celle-ci se produit inexorablement. Nous avons donc perdu en vélocité (notre capacité de production), au point de diviser par deux notre vitesse de croisière. Nous rencontrions des difficultés de communication en interne et n’effectuions plus aucune signature de devis. Nous avons continué d’avancer comme ceci pendant trois semaines, essayant tant bien que mal d’atteindre les objectifs de livraison de nos clients.

Puis, il a fallu se poser, et prendre le temps de regarder derrière nous afin de constater qu’il fallait que nous adaptions nos processus habituels, au risque d’aller au-devant de mauvaises situations au cours des mois suivants.

La prise de conscience

Constatant notre baisse de vélocité et notre problème de communication, nous avons mis en place ce que nous faisons d’habitude lorsque nous relevons des points de blocage, figer une matinée afin d’évoquer les problèmes rencontrés par chacun : connexion au domicile défaillante, manque de motivation, difficultés à suivre les projets, démarche de prospection rendue complexe de part la conjoncture … L’intégralité des points bloquants a été passée en revue, nous permettant même de dénouer des tensions insoupçonnées ! S’en sont suivies des perspectives d’améliorations que nous allons vous détailler juste après !

Changement d’organisation du travail

Pour commencer, nous sommes passés d’un planning souple, borné de diverses deadlines, à des sprints Agile d’une semaine. Ceci nous a apporté un cadre de travail normalisé, une dimension de maîtrise du planning rassurante durant le confinement, ainsi que des objectifs facilement constatables, car édictés sur un court laps de temps. Si le travail était fini avant l’échéance, libre au collaborateur de finir sa journée en avance. Le résultat s’est ressenti au bout d’une semaine, après laquelle nous avons pu constater que notre vélocité était grimpée en flèche. Nous avons donc conservé ce mode de fonctionnement après le déconfinement et continuons quotidiennement de le perfectionner.

Communiquer pour mieux régner

En temps de crise, il n’a jamais été aussi important que de se positionner en tant qu’entreprise sociable. En effet, il est bien plus aisé de recevoir des recommandations et prospects lorsque les acteurs nous font confiance. Nous avons donc décidé de communiquer plus afin de, non pas parler de nous (enfin, juste ce qu’il faut), mais plutôt vous apporter des conseils, des articles, et des vidéos explicatives au cours des prochains mois. Une stratégie qui nécessite un investissement chronophage, typiquement la ressource dont nous disposions durant le confinement ! Le temps doit, à défaut de générer de l’argent, servir à préparer l’avenir.

Adaptation des offres pour apporter de la souplesse aux clients

Quand on fait du développement sur-mesure, il n’est pas évident de vendre un projet qui peut coûter jusqu’à plusieurs milliers d’euros en pleine crise sanitaire et économique. Il a donc fallu réfléchir à, non pas vendre moins cher (le travail de qualité à un coût, nous ne pouvons pas brader nos prestations), mais vendre différemment. Nous avons donc pris l’initiative de proposer à nos clients de régler une partie de leurs projets en mensualités, ceci afin de lisser le règlement dans le temps, et de permettre un découpage des projets complexes tout en les jalonnant en plusieurs étapes de réalisation. Nous avons donc trouvé pour chacun de nos clients, une solution personnalisée à notre échelle, leur permettant d’avancer sans pour autant mettre en péril leur trésorerie Ô combien importante à la pratique de leur activité.

Changement du format de travail

Nous avons laissé le choix à l’équipe de travailler soit en télétravail, soit au bureau, tant qu’au moins 3 jours sur 5 étaient effectués en présentiel, afin d’entretenir le lien unissant celle-ci. Tant que les objectifs fixés sont atteints, c’est le principal ! Et si certains apprécient le travail à la maison, pourquoi donc les brider si leur productivité ne s’en retrouve pas réduite ?

Review de nos fournisseurs

Comme beaucoup, nous avons eu un peu de temps à tuer, nous avons donc étudié de plus près la liste de nos fournisseurs, et en avons changé certains pour réaliser des économies. 1 € + 1 €, au bout d’un moment, cela peut constituer de véritables sommes ! Quelques exemples : pour les tickets resto, nous sommes passés de Edenred à Swile, soit 1200 € d’économie sur une année. Nous revoyons actuellement nos attentes de relocalisation, tout en prenant en compte le facteur de télétravail, ce qui nous permettra sûrement d’économiser encore quelques centaines d’euros par mois, nous ouvrant par ailleurs les portes d’autres opportunités de localisation.

Conclusion

Au cours de toute crise, subsistent deux types de personnes, ceux qui se recroquevillent sur eux-mêmes et attendent le calme après la tempête, ou bien, ceux qui anticipent et mettent en place des actions palliatives. À titre personnel, selon notre retour d’expérience, nous vous conseillons grandement de faire en sorte d’appartenir au deuxième groupe. Une chose est sûre, cette crise nous l’a maintes fois démontré, la trésorerie est le nerf de la guerre, il convient donc de faire attention aux retards de paiement, en mettant typiquement en place des solutions telles que le prélèvement automatique pour les règlements réguliers.

  • Auteur : Camille Simon

Retour à la catégorie "Actualité web"